Retargeting or no retargeting… la question de l’achat à terminer

23 octobre 2017

Dans un commerce de proximité, quand on va acheter quelque chose, on sait pourquoi on y va, et généralement, on entre dans le magasin, on achète et on sort avec notre article !

3820704103_7c17cfe1d3_z
Un magasin qui n’a pas tellement besoin de retargeting…

Sur le web, on peut parcourir toutes les rubriques de vente, consulter moultes fiches produit, comparer les prix, et… aller ailleurs sans avoir acheté ! Certains acteurs du e-commerce, pour ne pas perdre d’acheteur potentiel, mettent donc en place un retargeting. Quels sont les autres points à vérifier pour ne pas perdre d’acheteur ?

Tout d’abord, le retargeting kezako ? Et bien, si on comparait le retargeting dans le e-commerce à ce qu’il se passerait s’il était mis en place dans un centre commercial physique

=> imaginez, que vous parcouriez les allées d’une galerie marchande

2763044116_96e75e91d6_z

Le retargeting, ce serait une foule de vendeurs des magasins dans lesquels vous êtes entré précédemment, qui vous suivraient partout où vous iriez, y compris dans les autres magasins. Un peu, comme ceci :

6104111295_83fb7b021e_o

en portant et mettant à votre vue, les articles que vous aviez vus auparavant, mais pas achetés ! Au cas ou vous auriez envie de les acheter finalement…

Sur le web, cela se traduit, par le fait que vous retrouvez affichés, sur des sites qui n’ont rien a voir, par exemple, des sites d’actualités généralistes, des images des produits sur lesquels vous aviez cliqué par le passé sur d’autres sites de e-commerce.

Certains internautes n’apprécient pas de voir qu’on a mémorisé leurs clics précédents et voient cela comme une intrusion.

Du côté des marchands, cela peut être utile de rappeler aux potentiels clients, qu’ils ont cliqué sur l’image de ce joli costume, que ce costume leur a plu, et de ne pas l’oublier au moment de l’achat, surtout quand un potentiel client a visité plein d’autres sites différents pour l’achat d’un costume, par exemple !

Quelles sont les différentes possibilités pour transformer un clic de visualisation d’un produit, en un clic d’achat ?

Il y a plusieurs raisons qui font qu’un internaute consulte mais n’achète pas.

>>> Il était en période de * surf * ou de rêve d’achat. L’internaute cherche l’inspiration, des idées, commence à passer en revue des produits en essayant de savoir ce qu’il lui plairait d’acheter.

Quelle que soit l’efficacité ou la beauté de votre fiche produit, l’adéquation de votre prix, l’internaute n’est pas en phase d’achat et n’achètera donc pas sauf impulsivité. 

Alors qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?

1-Faire en sorte qu’il se rappelle de votre article et surtout de votre site, le jour ou il aura envie d’acheter. En général, si votre site web est très marketé, avec beaucoup de contenus, thématisé, bien animé, et que vous avez fidélisé votre clientèle, et êtes actifs sur les réseaux sociaux, l’image de votre site reste relativement bien en tête chez l’internaute.

2-Si vous avez son adresse e-mail et qu’il est déjà client, un e-mail envoyé dans la foulée, lui rappelant la thématique de ce qu’il aura consulté pourrait être utile, un email contenant par exemple des produits qu’il a consultés et des articles, des images en lien avec un univers, un peu comme une page Inspiration ou Tendance d’un magazine.

Cela implique de préparer des e-mails regroupant plusieurs produits sur un thème du moment, prêt à être envoyé.

3-S’assurer que vos produits soient présents sur les réseaux sociaux, notamment les sites permettant de bookmarker ou d’épingler des photos de produit, pour que les internautes, en quête d’inspiration, puissent les sauvegarder dans leurs espaces, et qu’un jour, puissent trouver le lien direct de la boutique en ligne pour les acheter…

>>>> L’internaute avait une vraie intention d’achat, mais n’a rien mis dans son panier. Est-ce parce qu’il n’a pas pu bien visualisé le produit, est-ce qu’il lui manquait une information ? Dans ce cas, soigner les fiches produit permet d’y remédier.

>>> L’internaute a entamé un processus de commande, a mis un article dans son panier, mais n’a pas confirmé la commande.

Est-ce que le processus de commande est trop complexe ?

Ya-t-t’il trop d’étapes à suivre avec beaucoup d’informations à rentrer ?

Ya-t-t’il des éléments non prévus au départ qui s’ajoutent au prix (frais de dossier pour les voyages) et découragent l’internaute qui doute sur le montant du prix final ?

L’internaute se sent-il sécurisé par rapport aux possibilités de paiement ? D’ailleurs, a-t-t’il trouvé son  moyen de paiement favori ? Les délais de livraison affichés ne sont-ils pas trop longs ?

Une idée : un internaute a consulté vos produits mais ne les a pas achetés. Peut-être que du cross-retargeting serait utile ? Par exemple, il a consulté des cravates humoristiques, sans être allé au bout de sa commande. Un retargeting, avec des chaussettes humoristiques hommes pourrait lui suggérer des articles similaires à son intention de départ, sans paraître intrusif.
>>> Le retargeting est un outil parmi tant d’autres, pour essayer de faire en sorte que l’internaute poursuive son achat, et je pense qu’il doit faire partie d’un ensemble de mesures à étudier à propos de son site de e-commerce.

Nadège Sémanne

11517916276_287f7db96e_z

*** Crédits photos et illustrations, par ordre d’affichage ***
Photo à la une (boulangerie) >> stephane licence Creative Commons
https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Photo 2 >> detsang licence Creative Commons
https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Illustration 3 + à la une >> Elliot Stokes licence Creative Commons
https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Illustration 4 >> Guy MOLL licence Creative Commons
https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.