Concurrence dans le digital : pourquoi vous êtes surtout en compétition avec vous-même

Lorsqu’on a un site web ou une application, généralement on n’est pas le seul, et les gens peuvent aller et acheter sur n’importe quel site qu’ils trouvent intéressant et qui semble correspondre à leurs besoins.

Avec le temps, et les efforts faits, notamment en matière de simplicité, de facilité, de praticité, et aussi d’innovation en matière de fonctionnalités (exemple d’une des premières innovations : « Les internautes qui ont acheté ceci ont aussi acheté… ») des géants du e-commerce ont émergé, tirés par le succès de leurs supports digitaux.

Face à ce paysage concurrentiel, et si notre site ne rencontre pas autant de succès que l’on souhaite, il peut être tentant et facile de montrer du doigt le top du podium, de les blâmer en évoquant la propre situation de son site
=> cela peut mettre un temps un coup de projecteur et attirer des gens sur son propre site.

Mais pour développer le succès à long terme de son propre site, je pense qu’il est plus utile d’avoir une attitude plus constructive.

Je présente ici les 4 raisons de cette opinion.

  1. Il y a des sites / apps qui sont meilleurs, pourquoi ne pas essayer de comprendre pourquoi

Oui, il y a des sites / apps qui ont plus de succès que d’autres. Mais plutôt que de les pointer du doigt, ne vaudrait-il pas mieux utiliser son énergie pour essayer de comprendre pourquoi ? A preuve du contraire, personne ne prend la main des gens devant leur ordinateur ou mobile pour acheter sur ces sites… et heureusement d’ailleurs !

Essayer de comprendre pourquoi ils ont du succès, peut vous aider à améliorer votre propre site.

Ces géants du e-commerce, sont initialement des pure players, c’est-à-dire des commerçants qui ont démarré uniquement sur Internet au début des années 2000, sans magasins physiques donc.

La concurrence n’étant qu’à un clic de leur propre site de vente en ligne, pour fidéliser leur base de clients, ils ont donc développé une attention toute particulière à l’expérience sur leur site, avec une obsession du détail, notamment la simplicité, la facilité et la praticité. Cette attention est constante, et pour les sites américains notamment, impliquait dès ces années-là, de tout mesurer, tout tracker, et d’analyser, de faire des tests et d’adapter => par exemple, mesurer si une bannière présentée avec une icône et un lien hyper texte est plus cliquée qu’une bannière graphique (A/B test), et si oui, généraliser ce format sur leurs sites.

2. Personne n’est attiré par une victime

Si vous mettez le projecteur dans la presse, sur ce que vous pensez être une hégémonie de leaders qui vous empêcherait, vous, de développer votre propre site, cela peut en effet attirer l’attention de certains médias et vous donner un coup de pouce en vous apportant du trafic, mais ça ne résoudra pas à mon sens, les causes structurelles, si elles existent, d’une croissance pas assez importante de votre site.

A moins de comportements délictueux ou d’abus de position dominante de certains concurrents, cette médiatisation pourrait amener certaines personnes, par curiosité, à venir voir votre site et à s’intéresser à votre situation. Mais il est important selon moi de mettre votre énergie aussi à devenir meilleur si vous souhaitez développer votre audience et surtout la fidéliser.

3. On peut vous copier, c’est mieux d’anticiper

Un site Internet et son fonctionnement général est de facto entièrement visible, à la différence de certains produits physiques dont le savoir-faire pour les produire n’est pas accessible facilement.

A moins d’être dans la deep tech, il est donc facile de copier la fonctionnalité d’un concurrent en quelques mois.

Voilà pourquoi, même après avoir créé une fonctionnalité (et en être fier, à raison), il me semble important de toujours continuer d’écouter votre audience, de suivre ses besoins, d’imaginer ce que vous pouvez lui apporter de plus, plutôt que de vous reposer sur des lauriers.

De plus, même si vous êtes fier de votre nouvelle fonctionnalité, il est possible que le trimestre d’après ou même le mois d’après, le même type de fonctionnalité sorte chez un concurrent, car lui aussi avait cette idée et était en train de travailler dessus (c’était en développement sauf que vous ne le saviez pas !)

Ainsi je trouve cela bien de faire une veille constante (marketing, technologique) surtout pour les startup => plus vous êtes à l’écoute du sens du courant, de l’évolution des besoins des gens, des nouvelles possibilités techniques qui pointent le bout de leur nez et de ce que vous pouvez imaginer faire avec, pour votre propre site => plus vous êtes en avance et moins vous avez de chance d’être copiés dans le temps ou en tout cas moins rapidement.

On connaît l’expression « la prime au leader »…

4. Ne pas avoir peur, votre marque est votre meilleur ancrage

Quand un de ces géants du web ou du e-commerce lance ce qu’on appelle une « killer app », c’est-à-dire une fonctionnalité très technique, particulièrement innovante et pertinente qui est potentiellement immédiatement adoptée par les gens, il peut être humain de se dire que c’est fichu pour son site ou son app.

Pourtant il est important selon moi de ne pas rester dans un état de paralysie face à la peur, dans ce cas la peur pourrait devenir une prophétie autoréalisatrice.

Prophétie autoréalisatrice :

une killer app / un nouveau concurrent est là => j’ai peur que mon site / app soit fichu => je suis paralysé par la peur => je ne fais donc rien (pas d’évolution du site), pas de suivi des besoins de l’audience, pas d’innovation => le web étant en perpétuel changement, les besoins évoluant, les concurrents agissant => votre site peut être hors de la course => je l’avais bien dit c’était fichu

Dans le cas d’une startup, une prophétie autoréalisatrice qui s’est réalisée peut aussi renforcer votre peur face à ce genre de situation, dans le cas où elle se présenterait à nouveau si vous avez créé une nouvelle startup. La paralysie pourrait être renforcée et-ce dès le départ à l’arrivée d’une killer app / concurrent.

Selon moi, votre site / app ne sera jamais fichu, si vous vous rappelez bien de ce pourquoi vous l’avez créé, et des raisons qui vous ont poussé à le faire. Peut-être que vous aviez identifié un besoin non satisfait, et votre site / app a maintenant son audience, son audience cible. Il y avait déjà de la concurrence et des gens vont quand même sur votre site / app et pas ailleurs.

Votre marque est pour moi votre meilleur ancrage : à la longue, vous avez sûrement développé votre marque, la personnalité de votre site, vous avez adopté un ton, il y a un look ‘n’ feel, une ambiance qui se dégage de votre site. Il n’y a pas que les aspects fonctionnels, la praticité, les gens peuvent aimer venir sur votre site pour d’autres raisons.

Se rappeler de votre marque et ne pas rester dans la peur est ce qui permet selon moi, de rester zen face à l’arrivée d’une « killer app » d’un concurrent, et de pouvoir continuer à innover et à faire évoluer votre site / app, par rapport à votre audience à vous.

Travailler sur les insights et l’ADN de votre marque, ainsi que sur le « purpose », la mission que vous vous donnez, peut aussi vous aider à trouver de nouvelles idées de fonctionnalités, celles qui siéront bien à l’objectif de votre site / app, qui vous seront plus spécifiques… => et donc attractives pour votre audience…
Si nécessaire, le travail fait sur votre marque vous permettra d’opérer un pivot – pour les startup et il n’y a donc plus de killer app à craindre.

Nadège Sémanne

*** Crédit photo ***

clement127 source
licence creative commons https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.