En savoir plus : empreinte carbone

Le 10 janvier 2020

Chaque consultation d’une page de ce site web émet entre 1,55 g et 1,93 g de gaz à effet de serre (calcul fait avec l’outil ecoIndex)

J’ai décidé de compenser ces émissions de gaz à effet de serre pour toute l’année 2020, par le calcul suivant :

total = nombre de pages vues en 2020 x le nombre de g émis pour chaque page

Ce total sera compensé par la plantation d’arbres, qui absorbent le gaz carbonique CO2. Début 2021, j’achèterai auprès d’un organisme spécialisé (qu’il me reste à choisir) la prestation de plantation.

A propos des émissions de gaz à effet de serre, Internet et le climat :

La consultation d’un site Internet génère des gaz à effet de serre, car cela mobilise des serveurs informatiques hébergeant les contenus et qui traitent des données pour afficher les pages.

Les serveurs utilisent de l’énergie, comme de l’électricité, qui n’est pas toujours d’origine renouvelable, et peuvent donc émettre des gaz à effet de serre comme le CO2.

Je retiens des conclusions des rapports du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) que la concentration de gaz à effet de serre en trop grande quantité dans notre atmosphère, déstabilise le climat de notre planète, en conduisant au changement climatique.
> Plus d’infos sur leur site web (GIEC/IPCC en anglais)

Le changement du climat génère des incidents climatiques qui nuisent aux bonnes conditions de la vie sur Terre, y compris la nôtre. Des pays, des villes, des entreprises, des organisations et des citoyens s’engagent pour réduire drastiquement leurs émissions de gaz à effet de serre.