« Web2store », « Click & Collect »… et le « Direct2concurrent » ? Et bien, vive la commande en magasin !

17 septembre 2019

Avec le développement des ventes en ligne, l’aménagement des magasins se modifie. Dans certains magasins, les produits les + qualitatifs sont mis en avant (esthétique, prix, attractivité…).

Comment ne pas renvoyer à la maison (et directement chez le concurrent) un client qui vient acheter un simple accessoire ?

La praticité d’Internet et les délais de livraison courts peuvent favoriser l’achat en ligne : pourquoi se déranger et aller au magasin, quand on peut commander tranquillement de chez soi et se faire livrer à domicile, au bureau, dans un relais-colis au pied de la gare ?

L’impact du e-commerce peut favoriser un ré-aménagement des magasins, et au niveau merchandising, il peut être plus avantageux pour un distributeur de mettre en avant les produits les + demandés, + chers, attractifs, et esthétiques dans son magasin physique.

A l’heure du shopping expérientiel demandé tous azimuts, le branding de l’architecture d’intérieur, la décoration pour faire en sorte que le client se sente bien, reste…et achète dans le magasin => chaque m2 compte et tous les produits vendus ne sont donc pas en stock ou présentés dans le magasin.

Pourquoi mettre une pyramide de cartouches d’imprimante quand on peut exposer les derniers laptops avec de si belles couleurs ?

Supposons qu’un client, qui – pourrait commander sur le web -, ait envie de passer dans votre magasin, qui est si bien achalandé, beau et cosy (ce qui n’est pas étonnant vu l’investissement dans le design d’intérieur que vous avez mis dedans… !) pour acheter directement ce qu’il lui manque.

Il n’est pas super pressé, mais quand même, avoir tout de suite son produit ou dans les 48h ce serait bien. Et puis, probablement qu’il aurait envie d’acheter aussi autre chose, un achat d’impulsion peut-être !

Il franchit donc allègrement le pas de porte de votre magasin tout en admirant les derniers effets des éclairages que vous avez mis sur les vitrines…

Imagine-t-on qu’un(e) conseiller(e) de vente, à sa question de savoir si tel accessoire qu’il recherche est vendu dans le magasin lui réponde :

_ « On ne l’a pas en stock, faut commander sur Internet! »

« On ne l’a pas en stock, faut commander sur Internet ! »

« Sur Internet…»

Et c’est tout.

Sur Internet donc…

Sachant que sur Internet, les concurrents sont à 1 clic des autres sites web. Et bien la prochaine fois, dans ce cas, peut-être que le client ne se posera aucune question !

Quand il aura envie / besoin d’acheter quelque chose de potentiellement vendu dans un magasin qu’il aime bien, et bien ce client pourrait avoir le réflexe d’aller directement sur Internet, comme on le lui a dit… au lieu d’aller dans le magasin habituel !

Et tant qu’à faire, il pourrait aller là où il est sûr d’avoir du stock, sa commande rapide, donc peut-être sur une plate-forme très fonctionnelle, très fluide, sur laquelle on commande en 3 clics, et… ce ne sera peut-être pas le site Internet de la marque habituelle

Et peut-être que cette plate-forme tellement fonctionnelle, et rapide, il s’y sentira bien, tant qu’à chercher le pratique, la rapidité et qu’il y restera pour tous ses achats ultérieurs…

Donc, pour un simple accessoire, une partie de l’investissement mis dans un magasin, la décoration, le marketing relationnel avec une marque, et même dans un site web peut être perdue…

A moins que le site web du magasin habituel soit prêt à se challenger pour être aussi rapide, fonctionnel, et avec un stock aussi important que le principal concurrent, cette fameuse plate-forme mondiale…

A l’heure de la généralisation du e-commerce, loin d’un effet « gadget », il me semble crucial d’équiper tous les vendeurs en magasins spécialisés, de dispositifs connectés permettant de commander et payer directement en magasin, et d’être livré à domicile.
(grâce à un compte-client unique, le même que celui du client qui a déjà commandé sur votre site web)

Pour que la réponse :

« Nous ne l’avons pas en stock, mais on peut le commander tout de suite, et vous le recevrez chez vous dans 48h. Vous avez un compte client ? »

=> permette de poursuivre la relation avec son client

=> en lui laissant la possibilité de commander et payer en magasin (sans redonner son adresse, déjà connue) et d’être livré chez lui

En bref, éviter de faire du… «Direct2concurrent» !

Nadège Sémanne